Interview à ne pas rater sur la dérive du pouvoir en France

05/07/2016 20:44

Longue interview d’Ariane Bilheran par la revue Nexus qui a réalisé, pour les mois de juillet-août 2016, un dossier « Théorie du complot : qui manipule qui ? ».

 

Revue à acheter absolument et à soutenir, en raison du courage de ces journalistes qui osent interroger ce thème dans le climat politique actuel en France.

Voir la couverture

Acheter le numéro

 

« Du complot à la paranoïa il n’y a qu’un pas… Pour Ariane Bilheran spécialiste du harcèlement et de la manipulation, la réaction du gouvernement vis-à-vis des théories du complot est symptomatique d’une paranoïa typique des Etats totalitaires… »

 

Quelques extraits de l’interview :

 « Je trouve très sain que les citoyens se mettent à penser à des versions alternatives et à ne plus faire confiance à une classe politique qui les trahit. »

 

« Donc, en résumé, Cicéron, Aristote et Pythagore seraient aujourd’hui classés comme suspects. »

 

« Cela dérange qui, au fond, que les citoyens pensent que la version officielle qui leur est donnée n’est pas exactement la vraie ? Aristote disait d’ailleurs que la politique est l’art du vraisemblable, certainement pas celui de la vérité. »

 

« Ce que le pouvoir cherche à nous vendre comme « démocratie » n’est qu’une oligarchie qui ne représente pas le peuple, sert ses propres intérêts de caste. »

 

« Tous les peuples du monde désirent vivre en paix et doivent se méfier de ceux qui ont la passion du pouvoir, c’est-à-dire la passion de les asservir. »

 

 

« Une démocratie est le pouvoir du peuple. Il ne doit donc pas y avoir d’écart entre la volonté générale et le pouvoir exercé. Nous constatons tout le contraire en France. (…) Le peuple français doit reprendre ses droits à s’autogouverner. C’est cela, une démocratie, rien d’autre. »

 

 

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter :